Lettre aux Saliniers

Depuis six ans, l’emploi à Salin-de-Giraud est la priorité de mon travail quotidien de Conseiller Général.

Ensemble, nous avons créé le Hameau du Phare, avec vos élus, avec vos associations. Je sais les incertitudes nées dela mutation des industries qui font vivre Salin mais….

je suis fier du travail accompli et des projets en cours, porteurs d’emplois et porteurs d’avenir pour le village.

La production de sel de la Compagnie des Salins est indispensable à la France et Solvay restera à Salin-de-Giraud.
C’est parce que je travaille avec les grandes collectivités publiques que ces investissements sont possibles. Le Conseil Général des Bouches-du-Rhône, le Conseil Régional Provence Alpes Côte d’Azur mais aussi le Parc Naturel Régional de Camargue, le Symadrem et le Syndicat Mixte des Traversées du Rhône sont des acteurs indispensables pour réaliser des travaux de cette importance, pour créer des emplois et protéger les habitants.

Vous le savez, nous avons créé à Salin-de-Giraud une démocratie participative.

Les habitants s’expriment. Le Conseil de Village représente les acteurs de Salin-de-Giraud. Les élus, Jacques Desmazes, Marie-Bernadette Chochois et Philippe Martinez sont présents quotidiennement. Pour ma part, j’ai participé à 22 réunions publiqueset tenu plus de 40 permanences à Salin-de-Giraud.
En Camargue, le développement humain et économique doit s’appuyer sur l’environnement, le commerce et le tourisme. La création d’un camping et la protection des plages de Piémanson et Beauduc sont maintenant l’objectif. Notre territoire est exceptionnel : il est aussi notre chance.

Notre projet pour Salin-de-Giraud est ambitieux, juste, créateur d’emplois et de richesses. Comme le prouve l’échange foncier de 6.000 hectares entre la Compagnie etle Conservatoire du Littoral, avec l’aide du Conseil Généralet du Conseil Régional.

Hervé Schiavetti
Maire d’Arles
Vice-Président du Conseil Général des Bouches-du-Rhône
Président du Parc naturel régional de Camargue