Très belle année 2012 pour Arles et les Arlésiens

Mise en lumiere de la place de la Republique a Arles

Madame, Mademoiselle, Monsieur,

Chers Arlésiens,

Á l’heure des vœux pour l’année nouvelle, je veux partager avec vous des raisons de croire en l’avenir de notre ville. Oui, Arles a une chance. Et les Arlésiens ont le talent de la saisir.

Notre ville a acquis une dimension nouvelle. A partir du mois de mars, le Louvre accueillera une grande exposition consacrée à l’Arles antique. Le plus grand musée du monde présentera le buste de César et les autres trésors sortis du Rhône par Luc Long et son équipe. Nous venons de poser la première pierre de l’extension du Musée départemental Arles antique. Le président du Louvre, Henri Loyrette, vient de me confirmer le prêt de la Vénus d’Arles pour l’exposition Rodin en 2013, pour être avec Marseille la capitale européenne de la culture.

Les travaux de la future Fondation Van Gogh s’accélèrent dans le bâtiment de l’ancienne Banque de France acquise par la Ville d’Arles. Sous l’impulsion de Luc Hoffmann, un projet architectural d’envergure va permettre d’ouvrir une nouvelle institution destinée à accueillir des œuvres de Vincent Van Gogh. C’est un nouvel atout culturel et touristique pour Arles. En 2012, le projet du Parc des Ateliers et l’équipe de la Fondation LUMA présidée par Maja Hoffmann déposera le permis de construire du projet conçu par l’architecte Frank Gehry en tout début d’année. De son côté, le ministère de la Culture devrait lancer le concours d’architecture pour la future École nationale supérieure de la photographie et du centre du patrimoine photographique.

Tous ces projets ne sont pas seulement des œuvres culturelles. Ils sont notre ambition et notre économie, créateurs d’emplois. Ces projets contribuent à la richesse de la Ville. La Ville, la Région, l’ACCM et le Département ont investi en 2011 environ 70 millions d’euros. Les entrepreneurs arlésiens se battent sur tous les marchés pour travailler et conserver les emplois.

En cette année 2012, le mode de gestion de la restauration scolaire change, avec comme objectif principal la qualité gustative et nutritionnelle des repas de nos enfants. C’est un exemple des volontés du service public.

En cette période de fêtes, je voudrais souligner l’importance des valeurs de solidarité, de respect et même de gentillesse… dans une cité à taille humaine où nous avons la chance de vivre. Avec une attention particulière pour nos concitoyens qui sont face à la souffrance ou face à la solitude.

Je souhaite à chacune et chacun une année 2012 heureuse et chaleureuse.