Se préparer au risque de panne d’électricité

Nous sommes très dépendants de la fourniture d’électricité. Nous l’avons constaté lors de la vague de froid intense que nous venons de traverser, comme lors de chaque situation météorologique exceptionnelle. En cas de coupure prolongée, les familles sont privées non seulement de lumière mais aussi de chauffage, de communication et de tout l’électro-ménager. Avec comme conséquence, des situations très difficiles, qui peuvent devenir dramatiques pour des personnes âgées et isolées.

C’est pourquoi je souhaite la mise en place à Arles d’un dispositif de prévention en cas de panne de courant généralisée et prolongée. Il ne s’agit pas d’inquiéter les familles mais plutôt de nous préparer à traverser une crise possible dans l’avenir sans subir de dommages majeurs. J’ai donc demandé aux services publics communaux d’engager une réflexion et de travailler avec nos partenaires : la sous-préfecture, les pompiers, ERDF et GRDF, l’ACCM, la Région et le Département, ainsi qu’avec les assocations de quartiers et de villages pour évaluer les risques et les besoins.

L’objectif est de disposer avant la fin 2012 d’un plan pour faire face à une panne massive touchant plusieurs milliers de foyers arlésiens. Il est de notre responsabilité de nous préparer face aux risques. La vague de froid, la neige ou les inondations nous démontrent que notre fragilité est réelle.