La voie du changement

A Arles, la première bonne nouvelle de ce premier tour est la forte participation. Les Arlésiens se sont exprimés à plus de 80% ce qui démontre leur sens civique et leur intérêt dans la vie démocratique de notre pays. Le deuxième motif de satisfaction est le bon résultat des forces de gauche.

Le candidat socialiste François Hollande arrive en tête à Arles avec 26% des suffrages. Le Front de gauche emmené par Jean-Luc Mélenchon réalise un score supérieur à son résultat national avec 15% des voix.

Troisième enseignement: la chute de Nicolas Sarkozy, comparé à son résultat de 2007. Enfin, force est de constater le niveau très élevé du Front national (25%)  qui additionne et exploite dans notre département les peurs, les mécontentements et les difficultés sociales.

Pour le second tour, j’appelle au rassemblement pour construire une espérance, une volonté nouvelle, respectueuse de chacun. Ainsi décider d’une autre France et ouvrir la voie au changement.