La sagesse du Conseil constitutionnel

Je salue la sagesse du Conseil constitutionnel qui a jugé conforme à la Constitution l’organisation les courses de taureaux dans les villes de tradition. Les juges ont ainsi validé le principe de respect des différences culturelles entre les régions de France, établi par la Constitution de 1958.
La corrida est à la fois un art et une école de courage. Elle est aussi depuis toujours un facteur d’intégration. La féria d’Arles est une fête populaire, fusionnelle et chaleureuse qui rassemble Arlésiens et visiteurs, toutes générations confondues. Ici à Arles, en Camargue, l’élevage de taureaux est une activité économique importante, qui participe au respect de l’environnement.
Je comprends nos concitoyens qui n’aiment pas la corrida, mais je n’aurais pas compris que ces valeurs soient effacées par une interdiction autoritaire. Je rends hommage aux juges qui ont maintenu un droit écrit depuis 55 ans.