Tous mes voeux pour une année capitale

Hervé Schiavetti dans son bureau à la mairie d'Arles.

Madame, Monsieur, chers Arlésiens,

Cette année 2013 qui commence sera capitale pour Arles. La crise financière touche notre pays et frappe plus durement encore nos voisins de l’Europe méditerranéenne. Notre ville n’est pas épargnée: je rencontre chaque jour des Arlésiens qui vivent dans la difficulté et dans la peur du lendemain.

C’est pour cette raison qu’à l’heure des vœux pour l’année nouvelle, je m’adresse à vous tous, et surtout aux plus jeunes d’entre vous, pour vous dire ma confiance en l’avenir de notre cité, qui a surmonté bien d’autres épreuves à travers les siècles. Nous avons des raisons d’être optimistes, parce qu’Arles et le Pays d’Arles possèdent de formidables atouts pour réussir. Cette année 2013 où nous sommes, avec Marseille et la Provence, capitale européenne de la Culture sera l’occasion de les mettre en valeur aux yeux du monde.

Ici, nous pouvons construire une nouvelle proposition économique, qui créée des emplois. Dans un futur très proche, nous allons bénéficier de projets uniques en France et même en Europe : le Parc des Ateliers de la Fondation LUMA, dont le permis de construire a été déposé quelques jours avant Noël et qui correspond au grand projet d’intétrêt économique de la Région, voulu par Michel Vauzelle sur cette friche industrielle. La Fondation Van Gogh dont les travaux se poursuivent à l’ancienne Banque de France rachetée par le Ville. La nouvelle Ecole nationale supérieure de la Photographie dont la construction a été décidée par la ministre de la Culture Aurélie Filipetti.

Ces projets vont créer des emplois dans des secteurs aussi différents que le bâtiment, l’hôtellerie ou le numérique. Ils vont aussi attirer des entreprises et des dizaines de milliers de visiteurs supplémentaires. Ce n’est pas un hasard si Arles est l’un des premières communes du pays à obtenir le classement en « station touristique ». Au 21e siècle, les industries du savoir et de la connaissance sont l’un des moteurs de notre économie… mais notre première richesse est humaine : c’est l’énergie et le talent des Arlésiens.

En cette période de fêtes, je pense aussi à nos concitoyens qui connaissent la maladie ou la solitude et je voudrais leur dire la solidarité de la commune.

Au nom du Conseil municipal et à titre personnel, je vous souhaite à tous une belle année 2013 et beaucoup de réussite dans vos projets professionnelles et votre vie familiale.

Hervé Schiavetti,
Maire d’Arles
Vice-Président du Conseil général des Bouches-du-Rhône