Le contournement autoroutier est indispensable pour Arles

Le contournement autoroutier

Avec le président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur et Député, Michel Vauzelle, le président de l’intercommunalité ACCM et Maire de Saint-Martin-de-Crau, Claude Vulpian et les élus de la majorité du conseil municipal d’Arles, nous avons tenu, samedi 22 juin lors d’une conférence de presse, à réaffirmer l’importance du Contournement autoroutier d’Arles.
Depuis 1995 ce projet a été discuté, débattu et finalement accepté par la majeure partie des Arlésiens. Et nous l’avons défendu auprès des ministres successifs. Cette bretelle est le chaînon manquant de l’autoroute qui relie l’Espagne à l’Italie, la repousser est pour nous impensable. D’autant que cette infrastructure est entièrement concédée, financée par le privé et qui ne coûtera rien aux finances de l’Etat.

Cette réaction forte des élus et du monde économique représenté par Jean-Louis Veyrié, vice-président de la Chambre de Commerce et d’Industrie, marque la volonté, alors que le ministre des Transports va bientôt recevoir les conclusions de la Mobilité 21, des acteurs locaux de voir ce projet vieux de 20 ans aboutir. Ce serait une erreur fondamentale que de repousser ce dessein. Le constat est sans appel: le pont de la RN113 est saturé par un trafic toujours plus dense, on comptabilise près de 80.000 véhicules par jour, dont certains transportent des matières dangereuses. Cet axe est très dégradé et “accidentogène” et fait courir un risque aux habitants, aux familles des quartiers de la Roquette ou de Trinquetaille. Il serait extrêmement douloureux de retarder la sécurité des riverains d’une dizaine d’année.

Ce contournement est vital pour notre développement économique comme l’a affirmé Jean-Louis Veyrié, mais également pour notre développement urbain, puisque la RN 113 est vouée à devenir un axe urbain qui facilitera les liaisons entre les quartiers et les villages d’Arles

Je remercie l’engagement de Michel Vauzelle qui a souligné la nécessité absolue de ce contournement et  le devoir de l’Etat de le classer dans les priorités de la région. Le député abordera cette question cruciale pour Arles très prochainement avec le Premier ministre.

Nous restons tous, très mobilisés sur le sujet, et je le répète le contournement autoroutier est vital pour Arles et son avenir.

Photo: Ville d’Arles