La tauromachie: la sagesse des juges

Je salue la sagesse des juges du tribunal administratif de Marseille qui se situe dans la droite ligne de la décision du Conseil constitutionnel l’an dernier. Le principe de respect des différences culturelles entre les régions de France est inscrit dans la Constitution de 1958.

Je respecte le droit des opposants à la corrida à s’exprimer. Ce droit leur est garanti par les lois de la République, ces mêmes lois qui nous autorisent à organiser des corridas, et donc à défendre nos traditions et notre culture, dont le taureau est partie intégrante depuis l’Antiquité.