Museon Arlaten: le nouveau permis est signé

Le nouveau permis du Museon est signé, les travaux vont commencer dans les mois à venir. Photo Ville d'Arles.

Le nouveau permis du Museon est signé, les travaux vont commencer dans les mois à venir. Photo Ville d’Arles.

Le nouveau permis de construire du Museon Arlaten a été signé ce lundi 21 octobre.  C’est un projet de grande ampleur financé par le Conseil général dont les travaux vont débuter dans les mois à venir.  Cette signature intervient quinze jours après l’inauguration de l’extension du Musée Départemental Arles Antique, autre investissement majeur à Arles.  Ce projet complexe a nécessité du temps, notamment pour permettre l’accès  du futur Museon aux handicapés.

Le Museon Arlaten voulu et créé par Frédéric Mistral a fermé ses portes en 2009, dans le but d’être réhabilité. Il fallait du temps pour que les techniciens démontent toutes les collections, soit 35 000 objets et les transfèrent au sein du CERCO (Centre d’Etudes, de Restauration et de Conservation des Œuvres du Museon Arlaten) installé aux ateliers SNCF où ils sont restaurés et conservés.

Ce travail minutieux a pris un an.

Le concours d’architecte et le choix de l’équipe se sont déroulés dans l’année 2011. Le permis de construire a été déposé le 16 août 2012. Il a reçu des observations de la part du Conservateur Régional des Monuments Historiques et de l’Architecte des Bâtiments de France, chef du service territorial Architecture et Patrimoine.

J’ai immédiatement envoyé une lettre de synthèse au Conseil général sur les problématiques relevées par les experts, afin qu’une réunion se déroule pour faire le point sur le projet du Museon Arlaten. Cette réunion s’est déroulée le 12 décembre 2012 en présence du conservateur régional des Monuments historiques, de l’architecte des Bâtiments de France, des architectes retenus pour mener à bien les travaux du Museon, des services de la Ville d’Arles et du Conseil général.

Les architectes ont tout à fait compris les problématiques à intégrer dans le projet, dont la principale était l’accessibilité aux personnes handicapées.

La Ville a d’ailleurs mandaté un expert sur l’accessibilité au personnes à mobilité réduite afin qu’il fasse le point sur l’ensemble du secteur sauvegardé et sur le Museon Arlaten en particulier.

Fin 2012, une solution a été retenue et validée par l’architecte des Bâtiments de France qui a pu constater les propositions sur une maquette réalisée par le Conseil général. En juillet 2013, les services ont déposé un nouveau permis de construire au vu des exigences des Monuments historiques et de l’architecte des Bâtiment de France. Une réunion de travail s’est également déroulée début septembre afin de faire, avec eux, le point sur le nouveau projet. Le permis de construire a été accordé ce 21 octobre.

Avec l’extension du Musée Départemental Arles Antique pour un coût de 6 millions d’euros, l’inauguration il y a quelques mois du CERCO et avec le renouveau du Museon Arlaten, dont la restauration est estimée à 27 millions d’euros, le Conseil général a beaucoup investi ces dernières années dans le patrimoine culturel arlésien. Et je m’en réjouis.