Lettre aux Arlésiens

Madame, Monsieur,

Chers Arlésiens,

En mars prochain, vous élirez le maire qui devra conduire et gérer Arles dans une période difficile pour notre pays. Vous le savez, j’ai décidé de solliciter à nouveau votre confiance pour le prochain mandat.

Arles a connu ces 12 dernières années de profonds changements, comme rarement au cours de sa longue Histoire. Des chantiers formidables ont changé le visage de notre ville, comme les travaux des quais du Rhône, la restauration des arènes et du théâtre antique qui sont donnés en exemple en France et en Europe.

Moins monumental mais tout aussi important, nous avons rénové des places et des rues dans tous les quartiers et les villages d’Arles et nous avons réalisé des équipements de proximité.

Notre territoire est redevenu attractif pour les familles comme pour les entreprises. Le nombre d’habitants augmente chaque année. Le solde des créations d’emplois est positif. Le revenu médian des Arlésiens est en hausse. Nos aînés bénéficient d’une solidarité exemplaire dans notre commune. Nous avons créé la police municipale et mis en place un système de vidéoprotection qui démontre son efficacité.

En dix ans, nous n’avons pas augmenté la part communale des impôts locaux, comme je m’y étais engagé. Dans le même temps, nous avons réduit la dette de manière régulière. Dans la période de crise financière que connaît la France, bien peu de municipalités peuvent présenter un tel bilan. La gestion sérieuse de la Ville d’Arles a d’ailleurs été reconnue par la Cour des Comptes et par la Caisse des dépôts et consignations.

Nous investissons dans des projets d’avenir : la Zac des Minimes avec le futur campus de la CCI, le développement de la rive droite à Trinquetaille, avec la perspective du contournement autoroutier dont nous avons obtenu la confirmation. Ou encore le projet de port de plaisance. De nouveaux quartiers vont naître, des entreprises vont continuer de s’installer, de nouveaux emplois seront créés grâce à ces développements.

Début avril, la Fondation Van Gogh ouvrira ses portes avec une exposition qui va attirer des centaines de milliers de visiteurs supplémentaires au cœur du centre ancien. Les travaux du Parc des Ateliers vont commencer début 2014. Avec le soutien de la Ville, la Fondation Luma a commencé à travailler avec la Chambre de commerce et d’industrie du Pays d’Arles pour que les demandeurs d’emplois et les entreprises locales bénéficient au maximum d’un chantier unique en Europe avec la tour conçue par l’architecte Frank Gehry.

Aujourd’hui plus que jamais, Arles a besoin de stabilité, d’expérience, d’intégrité. Mon objectif a toujours été de rassembler les Arlésiens, au-delà des appartenances partisanes. Vous le savez, j’ai toujours pris mes décisions en fonction de l’intérêt général, de l’intérêt de la ville. Nous avons besoin de relations étroites avec les autres collectivités. Nous avons besoin de la participation de tous.

Vous pouvez compter sur moi pour être à vos côtés.

Vive Arles !

Lettre aux Arlesiens

Cliquez sur l’image pour l’ouvrir ou la télécharger.