Mes vœux aux Arlésiens

Drôle de Noël 2013

Drôle de Noël 2013

Madame, Monsieur, chers Arlésiens,

L’année 2013 qui vient de s’achever restera dans les mémoires. Capitale européenne de la Culture avec Marseille et la Provence, Arles a attiré plus d’un demi-million de visiteurs supplémentaires qui ont participé à l’économie locale. Cette année capitale préparée depuis six ans aura réservé des émotions fortes : l’ouverture avec le spectacle du Groupe F sur le Rhône, le retour de la Vénus d’Arles au Musée départemental Arles Antique où 140 000 personnes ont visité l’exposition Rodin, la lumière de l’Antique , l’abbaye de Montmajour habitée par le talent de Christian Lacroix jusqu’aux Drôles de Noëls qui ont conclu cette année particulière.
L’enjeu sera de poursuivre cette dynamique. Ce qui signifie développer les atouts d’Arles avec les créations d’emplois comme objectif principal. Dans la nouvelle économie qui sortira de la crise, la création, le numérique, l’architecture, le patrimoine, la photographie, l’art de vivre seront les moteurs de la croissance et entraîneront d’autres secteurs comme la construction, le commerce, les services, l’agriculture. L’année qui commence avance déjà en ce sens et elle est riche d’émotions à venir. Des chefs d’œuvres de Vincent Van Gogh seront exposés début avril dans l’ancienne banque de France. L’hôtel Jules César repensé par Christian Lacroix ouvrira ses portes au printemps. Les travaux du Parc des Ateliers commencent en janvier et une exposition consacrée à l’architecte Frank Gehry par la Fondation Luma ouvrira dans l’atelier de mécanique, en avril. Les Rencontres de la photographie avec François Hébel embelliront l’été. Les Arlésiens ont des raisons d’être optimistes, en dépit des difficultés que traverse le pays.

Vous le savez, 2014 est l’année des élections municipales. C’est un temps fort de notre République et de la démocratie locale qui remonte à Arles à l’époque des consuls. Respecter les opinions et les personnes, c’est respecter la démocratie, c’est aussi respecter tous les Arlésiens.
En ce début d’année 2014, je pense à ceux d’entre vous qui traversent des épreuves, la maladie, le deuil ou la solitude. Je veux les assurer de la solidarité de la ville d’Arles.
À chacun d’entre vous, je souhaite beaucoup de bonheur et de réussite sur le plan personnel comme sur le plan professionnel. Et je forme des vœux pour que 2014 soit une très belle année pour Arles et pour tous les Arlésiens.