Dimanche prochain, choisissez la confiance et l’expérience!

Je voudrais remercier tous les électeurs qui ont largement placé en tête la liste “Pour Arles” que j’ai l’honneur de conduire. Je voudrais aussi remercier chacun de celles et de ceux qui ont voté, qui ont dit leurs préférences dès le premier tour de ces élections municipales. Le taux de participation est à l’image de la France, il est bon.  Mais il faut continuer de lutter sans relâche et avec détermination contre le Front National. Car l’incompétence et l’extrémisme, le mensonge et l’agressivité ne peuvent servir de programme, ne peuvent offrir un avenir pour Arles. Si ces idées l’emportaient, Arles serait alors isolée, appauvrie, en déclin. Ce serait un coup d’arrêt à notre développement dans nos quartiers et dans nos villages.

Dimanche prochain, vous pouvez choisir les projets et le développement d’Arles, pour l’emploi, pour la sécurité, pour notre grand plan voirie, pour la propreté.

Dimanche prochain, il faut voter pour la confiance. Si je n’avais pas acquis, avec le concours de la Région et du Département, et contre l’avis de l’opposition, la Banque de France, le dessein de la Fondation Van Gogh n’aurait pas pu voir le jour, au centre ville, au cœur de nos commerces.

Si nous n’avions pas porté le développement universitaire au Parc des Ateliers, nous n’aurions pas pu accueillir la Fondation Luma et la nouvelle Ecole Nationale Supérieure de la Photographie.

Grâce aux retombées économiques de tous ces formidables projets, Arles aura plus de moyens pour poursuivre son développement et améliorer le cadre de vie des Arlésiens.

Dimanche prochain, mobilisons-nous, chassons l’extrême droite et choisissons Arles!

Dimanche prochain, votre vote décidera de l’avenir d’Arles.

Merci encore de votre confiance!

Vive Arles

Vive la République!