“Élitistes”… les emplois pour les Arlésiens ?

40 emplois permanents ont été créés par la Fondation Van Gogh qui ouvre dans quelques jours. Jusqu’à 100 personnes ont travaillé sur le chantier qui a duré deux ans. Plus de 50% du volume des travaux a été réalisé par des entreprises basées en Pays d’Arles.

▶ Le démarrage du chantier du Parc des Ateliers /Luma emploie déjà 25 personnes. A ce stade, 75% du volume des travaux est réalisé par des entreprises arlésiennes. Au total, le chantier fera travailler jusqu’à 500 personnes!

▶ Ces projets entièrement financés par des fonds privés vont aussi créer des centaines d’emplois indirects dans le commerce, la restauration, l’hôtellerie, les services.

▶ Ces activités vont générer des recettes nouvelles pour la commune. C’est grâce aux retombées économiques de tous ces formidables projets qu’Arles aura davantage de moyens pour poursuivre son développement et améliorer le cadre de vie des Arlésiens.

Si je n’avais pas décidé, contre l’avis de l’opposition,  d’acheter l’ancienne Banque de France, acquise par la Ville avec le concours de la Région et du Département, la Fondation Van Gogh n’aurait pas pu vu le jour. Arles aurait raté une occasion magnifique pour son dynamisme  économique, pour les commerces du cœur de ville.

Si notre équipe municipale n’avait pas  travaillé depuis des années à développer le Parc des Ateliers, le projet de la Fondation Luma avec l’architecte Frank Gehry (que l’opposition ne cesse de critiquer), n’aurait pas vu le jour, ni le projet de la nouvelle École Nationale Supérieure de la Photographie. Arles aurait manqué une chance historique pour ses entreprises, pour l’emploi des Arlésiens.

Si l’extrême-droite ou la droite dure l’emportaient,  Arles serait alors isolée, appauvrie, en déclin. Ce serait un coup d’arrêt au développement d’Arles, de ses quartiers et de ses villages.

Assez de dénigrement systématique, agressif, négatif!

Oui, nous pouvons être fiers d’être Arlésiens, fiers de notre ville!

Dimanche, apportez une large victoire à la liste “Pour Arles”

Vive Arles!

Vive la République!