Merci à toutes les Arlésiennes et tous les Arlésiens !

Arlésiennes, Arlésiens,

Merci à chacune et à chacun d’entre vous du résultat de la liste “Pour Arles” au deuxième tour de l’élection municipale. Je suis très touché de la confiance accordée dans une période difficile pour notre pays. Je voudrais rendre hommage au travail, au dévouement et à la disponibilité de l’équipe municipale sortante, à ceux des élus qui ont passé le témoin à une tranche d’âge au cours de cette campagne et à tous ceux qui se sont investis depuis des mois, comme candidats ou comme soutiens. Je voudrais remercier les militants du PS et du PCF pour le travail dans cette campagne. L’alliance entre partis de gauche, représentants de la société civile, du monde de l’entreprise ou de milieu associatif est une réponse moderne aux défis de notre époque. Ce vote le confirme.

Je ne peux que regretter le niveau électoral élevé atteint par le Front national. A nous de travailler, d’expliquer, d’agir dans les années à venir afin de diminuer ce score et de faire en sorte que JAMAIS l’extrême-droite ne soit en mesure de diriger Arles.  Je voudrais aussi souligner l’importance pour la démocratie locale d’avoir une droite républicaine.  La position claire de la liste conduite par l’UMP honore les valeurs du gaullisme. Comme par le passé, l’opposition municipale disposera de tous les moyens pour travailler et participer à une gestion constructive et ouverte dans les dossiers d’intérêt général et notamment pour les projets créateurs d’emplois.

J’appelle tous les Arlésiens à se rassembler aux rendez-vous de cette semaine, qui marquera une nouvelle page de l’Histoire de notre ville avec l’ouverture de la Fondation Van Gogh et la pose de la première pierre de la Fondation Luma au Parc des Ateliers.

Avec l’ensemble des élus, nous nous mettons au travail pour écrire le futur d’Arles, au service de tous les Arlésiens quel que soit le vote qu’ils ont exprimé dimanche.

Vive Arles!

Vive la République!