Fondation Luma:
la première pierre est posée

Maja Hoffmann et Frank Gehry à l'atelier de Mécanique

Maja Hoffmann et Frank Gehry à l’atelier de Mécanique


Devant de très nombreux Arlésiens, nous avons posé la première pierre de la Fondation Luma, en présence de l’architecte Frank Gehry, de Maja Hoffmann, présidente de la Fondation, de Michel Vauzelle Député, Président de la Région PACA et de Michel Cadot, Préfet de Région, dans une ambiance conviviale et festive.

C’est un week-end historique que viennent de vivre Arles et les Arlésiens. Après l’inauguration de la Fondation Van Gogh dans les anciens bâtiments de Banque de France, la première pierre de la Fondation Luma a été posée, samedi 5 avril au Parc des Ateliers.

C’est une chance extraordinaire qui s’offre à nous, un nouveau lieu va être créé, faisant travailler les entreprises Arlésiennes et qui va, à terme, accueillir des créateurs du monde entier.

Après la douloureuse fermeture des ateliers SNCF qui faisaient vivre jusqu’à 1000 familles arlésiennes, ce site est devenu une friche. C’est Michel Vauzelle en 1995, alors que j’étais son premier adjoint en charge de l’urbanisme qui nous a demandé de penser le future de cette friche. C’est encore lui, qui une fois devenu président de la Région Provence-Alpes-Côte-D’azur, a décidé de réhabiliter la Grande Halle. La proposition de Maja Hoffmann est arrivée en même temps, elle proposait de créer un lieu pour la création artistique ici dans cette friche. Bien sûr, quand elle m’a expliqué que Frank Gehry, architecte de génie, allait construire la tour, j’ai sauté de joie.

Car ici va naître un lieu de création qui fera le lien avec notre formidable patrimoine. Et ce lieu va faire travailler les Arlésiens, en partenariat avec la Chambre de Commerce et d’Industrie. Il va donner de l’espoir et un avenir pour ceux qui sont aujourd’hui éloignés de l’emploi, et je m’en réjouis! Bien que je sois communiste, et que j’ai à coeur les valeurs de solidarité avec les plus démunis d’entre nous, nous avons la volonté de travailler avec tous, avec Luma, pour le bénéfice et la prospérité de tous les Arlésiens.

D’ailleurs Maja Hoffmann l’a bien souligné: “C’est pour que les Arlésiens en soient les premiers bénéficiaires que je développe ce projet ici”

Nous sommes aujourd’hui extrêmement fiers des changements que se profilent pour notre merveilleuse ville. Car, juste en face, la nouvelle Ecole Nationale Supérieure de la Photographie va voir le jour, donnant ainsi un rayonnement supplémentaire à Arles

Tous les Arlésiens sont  invités à découvrir à l’Atelier de Mécanique, et jusqu’au 26 octobre prochain, l’exposition hommage à  Frank Gehry, ce sera l’occasion de découvrir les maquettes de quelques-unes de ses créations dans le monde.