Le nouveau conseil municipal
est en place

Le nouveau conseil municipal. Photo Ville d'Arles. O. Querette

Le nouveau conseil municipal. Photo Ville d’Arles. O. Querette


C’est un temps fort de la démocratie locale et de notre République que nous partageons ce matin. Je voudrais d’abord remercier les Arlésiennes et les Arlésiens du résultat de la liste “Pour Arles” au deuxième tour de l’élection municipale. Je suis touché de la confiance accordée par nos concitoyens dans une période difficile.

Je voudrais rendre aussi hommage au travail, au dévouement et à la disponibilité de l’équipe municipale sortante, à ceux des élus qui ont passé le témoin à une nouvelle tranche d’âge au cours de cette campagne et à tous ceux  qui se sont investis depuis des mois, comme  soutiens. Je voudrais remercier les militants du PS et du PCF pour le travail dans cette campagne. L’alliance entre les partis de gauche, représentants de la société civile, du monde de l’entreprise ou de milieu associatif est une réponse moderne aux défis de notre époque. Cette élection le confirme.

Je ne peux que regretter le niveau électoral élevé atteint par le Front national et son entrée au Conseil municipal. A nous de travailler, d’expliquer, d’agir dans les années à venir afin de diminuer ce score et de faire en sorte que JAMAIS l’extrême-droite ne soit en mesure de diriger Arles. Je voudrais aussi souligner l’importance pour la démocratie locale d’avoir une droite républicaine. La position claire de la liste conduite par l’UMP honore les valeurs gaullisme. Comme par le passé, l’opposition municipale disposera de tous les moyens pour travailler et participer à une gestion constructive et ouverte dans les dossiers d’intérêt général et notamment pour les projets créateurs d’emplois.

L’emploi est ma priorité et celle de la majorité municipale rassemblée sur cet objectif. Nous avons des raisons d’être optimistes.

Oui, nos concitoyens ont des raisons d’avoir confiance en l’avenir. Je remercie d’ailleurs tous les élus et les centaines d’Arlésiens qui ont participé aux deux journées historiques que nous venons de vivre. L’inauguration de la Fondation Van Gogh et le lancement officiel du campus de la Fondation Luma avec l’architecte Frank Gehry sont porteurs de développement pour les entreprises arlésiennes et d’emplois pour les Arlésiens. Tout comme le projet de campus sur la Zac des minimes avec la Chambre de commerce et d’industrie du Pays d’Arles, et les perspectives de développement d’un nouveau quartier Rive Droite du Rhône à Trinquetaille.

Tous ces projets vont créer des centaines d’emplois indirects dans le commerce, la restauration, l’hôtellerie, les services. Ces activités vont générer des recettes nouvelles pour la commune. C’est grâce aux retombées économiques de tous ces formidables projets qu’Arles aura davantage de moyens pour poursuivre son développement et améliorer le cadre de vie des Arlésiens.

Avec le soutien du Conseil général des Bouches-de-Rhône et du Conseil régional Provence-Alpes-Côte-D’azur, nous allons gagner la bataille de l’emploi, grâce à l’énergie et au talent des Arlésiens. Avec l’ensemble des élus, nous nous mettons au travail pour écrire le futur d’Arles, au service de tous les Arlésiens quel que soit le vote qu’ils ont exprimé dimanche.

Vive Arles!

Vive la République!

Voici la liste des nouveaux adjoints élus lors de la séance du 6 avril:

1er adjoint: Patrick Chauvin
2ème adjoint: Danielle Ducros
3ème adjoint: Jean-Luc Masson
4ème adjoint: Florence Rivas
5ème adjoint: Nicolas Koukas
6ème adjoint: Arielle Laugier
7ème adjoint: Christian Mourisard
8ème adjoint: Claudie Durand
9ème adjoint: Hamina Afkir
10ème adjoint: Lionel Schneider
11ème adjoint: Sylvia Lepesant
12ème adjoint: Pierre Vetillart
13ème adjoint: Bernard Jourdan