Les candidats de gauche ont réussi à rassembler grâce à une campagne déterminée et sincère

Au soir du premier tour des élections départementales, je me félicite de la participation plus forte qu’annoncée et je remercie l’ensemble des électeurs qui se sont exprimés.

Je déplore le score élevé de l’extrême-droite qui n’est porteuse d’aucun projet, d’aucune idée, d’aucun avenir pour notre territoire et dont les candidats ne font que transmettre des slogans écrits à Paris.

Dans ce contexte politique, je félicite Nicolas Koukas et Aurore Raoux arrivés en tête sur l’ensemble du canton. Les candidats de gauche ont réussi à rassembler grâce à une campagne déterminée et sincère. Ils représentent notre avenir commun, avec tous ceux qui travaillent au rassemblement pour ce grand et beau territoire du Pays d’Arles.

Je remercie très sincèrement l’ensemble de celles et ceux qui se sont mobilisés pour les soutenir dès ce premier tour dont, bien sûr, Michel Vauzelle, président du Conseil régional et député d’Arles.

Le second tour sera serré. Tous les Républicains doivent se regrouper autour de Nicolas Koukas et d’Aurore Raoux. Cette nouvelle génération porte des projets de développement économique et humain pour Arles, Port-Saint-Louis et les Saintes Maries. Ils défendent l’emploi, la justice et la liberté. Ils sont proches de vous. Face à eux, une extrême-droite sans idées, sans projet, animée par la haine, porteuse d’exclusion et tournée vers le passé.

Tous les démocrates, socialistes, centristes, gaullistes, démocrates-chrétiens, écologistes ou communistes doivent voter Nicolas Koukas et Aurore Raoux, qui incarnent les valeurs de la République. Pour la Camargue, pour la commune d’Arles, pas une voix ne doit leur manquer dimanche.

 

Hervé Schiavetti, maire d’Arles