Aucune cause, aucune idéologie, ne peut justifier cette barbarie

Notre pays a été attaqué cette nuit. Dans la capitale de la France, des actes de  guerre ont été perpétrés par des lâches qui s’attaquent à des innocents, à des foules pacifiques.  Aucune cause, aucune idéologie, ne peut justifier cette barbarie.
Je voudrais faire part de ma peine aux victimes et à leurs familles et leur présenter les condoléances du Conseil municipal et de tous les Arlésiens qui partagent leur chagrin. Je voudrais dire ma solidarité entière à la maire Anne Hidalgo, aux élus de Paris et à tous les Parisiens.
Je veux témoigner aux forces de sécurité qui défendent notre République ma confiance, mon admiration et mon total engagement à leurs côtés.
Dans son Histoire, la France a traversé des périodes terribles. Ensemble, nous surmonterons cette épreuve qui nous est imposée par le fanatisme religieux pour que triomphent les valeurs de la République, de la liberté, de la fraternité et de la laïcité.
A Arles, je suis en contact permanent avec les services de l’Etat. La Ville d’Arles mettra en oeuvre tous les moyens pour appliquer les mesures de sécurité décidées par le gouvernement. Nous proposerons aux Arlésiens de témoigner de leur solidarité sous une forme possible dans le cadre de l’état d’urgence décrété par le Président de la République.
Nous ne céderons pas à la peur, ni à la haine.