Hommage à Eliane Mezy, inlassable militante des valeurs de la République

C’est avec une profonde tristesse que j’ai appris le décès d’Éliane Mezy, Présidente de l’association pour un musée de la Résistance et de la Déportation d’Arles et du Pays d’Arles.

Je salue la mémoire de cette inlassable militante des valeurs de la République, son courage, sa volonté.
C’était une femme engagée qui, toute sa vie, a mis son intelligence au service des autres.
Femme de convictions politiques, elle a été élue au conseil municipal d’Arles en 1998.  Adhérente du Parti socialiste, cette gaulliste de gauche fut conseillère municipale, jusqu’en 2009, aux côtés de Michel Vauzelle, Paolo Toeschi puis dans la municipalité que j’ai eu l’honneur de présider. Déléguée à la Solidarité,  on lui doit le rapprochement entre plusieurs associations au sein de « Arles Solidarité », pour prendre en charge des familles sinistrées lors des inondations de 2003.
Son engagement sans faille l’amène à créer, avec Charles Barontini, Rosette Reboul, Roger et Jeannette Castellano, l’association pour un musée de la Résistance  et de la Déportation du Pays d’Arles dont elle devint présidente l’an dernier.
Elle fut décorée de la Légion d’honneur en 2010, après une longue carrière d’enseignante d’histoire qu’elle termina au collège Frédéric-Mistral.
Cette infatigable militante du Devoir de Mémoire continua à enseigner les idées et les valeurs de la Résistance aux côtés de ses camarades de la Fédération Nationale des Déportés, Internés, Résistants.

Le conseil municipal vous invite à nous retrouver, jeudi prochain, lors de l’office religieux, ou après la cérémonie, place de la République, pour rendre hommage à Eliane Mézy.