Autriche : le scrutin de dimanche renforce partout en Europe le camp des progressistes

Je me suis exprimé le 2 juillet dernier à propos de l’élection présidentielle en Autriche. J’avais dit mon attachement à la victoire des républicains progressistes.
Le vote de ce dimanche 4 décembre permet de confirmer le scrutin du premier juillet, qui avait été invalidé.
Je me réjouis que le candidat de l’extrême droite autrichienne ait été largement battu par l’écologiste Alexander Van der Bellenson.
La victoire de Norbert Hofer, longtemps annoncée par les sondages et fort heureusement démentie par les urnes, aurait porté pour la première fois l’extrême droite au plus haut sommet d’un Etat européen depuis la seconde guerre mondiale.

Déjouant les pronostics, la victoire du candidat vert Alexander Van der Bellen prouve que l’union de toutes les forces démocrates -électeurs de gauche comme de la droite républicaine-  est indispensable pour empêcher l’extrême-droite d’arriver au pouvoir.

Je félicite Alexander Van der Bellen pour cette victoire et lui souhaite beaucoup de réussite comme président de la République autrichienne. Son succès renforce partout en Europe le camp des progressistes.