Mes vœux aux Arlésiens

Madame, Monsieur, chers Arlésiens,

A l’heure où nous entrons dans une nouvelle année, je voudrais partager avec vous les raisons d’être fier d’être Arlésien. Dans notre ville riche de deux mille ans d’histoire, se construisent des projets structurants pour notre futur : le Parc des Ateliers, le Museon Arlaten, la nouvelle École supérieure de la Photographie, le pôle des services publics.
Ces projets ont d’ores et déjà un impact sur l’économie locale. Pour le neuvième mois consécutif, le nombre de demandeurs d’emploi arlésiens a baissé en novembre 2016. Nous avons la chance de bénéficier d’une qualité de vie exceptionnelle, avec des écoles de qualité, une solidarité sans faille avec les plus âgés et des activités sportives, culturelles, associatives d’une richesse formidable, un patrimoine et un environnement uniques et entretenus. Bien sûr, il reste des situations difficiles et des problèmes à résoudre mais soyons fiers des atouts d’Arles qui justifient que nous engagions, en partenariat avec l’ensemble des collectivités, la Ville dans la candidature de la France à l’Exposition universelle de 2025.
En février, le conseil municipal sera appelé à approuver un budget de la Ville fait d’équilibres et d’ambitions.
Ce budget, bâti sans hausse de la part communale des impôts locaux, affirme les priorités de la majorité municipale pour l’année à venir, à savoir le maintien du niveau des investissements, la stabilité des aides au tissu associatif local, la baisse de l’annuité de la dette et un effort sur des équipements scolaires et sportifs.
La baisse de moitié des efforts budgétaires demandés par l’État aux communes, l’aide de l’Etat à l’investissement communal et l’augmentation de la dotation de solidarité de l’Agglomération – et je remercie à ce titre son président Claude Vulpian- permettent ce budget 2017 à la fois réaliste et tourné vers l’avenir.

L’année 2017 sera décisive pour notre pays avec les élections présidentielles et législatives. Quelles que soient les convictions de chacun, nous devons garder à l’esprit ce qui nous rassemble : les valeurs de la République menacées par le terrorisme, par le fanatisme et par le populisme. Dans notre ville à taille humaine, nous vivons une démocratie de proximité, c’est un bien précieux que nous devons collectivement protéger.

A chaque Arlésienne et chaque Arlésien, je souhaite une pleine réussite personnelle, familiale et professionnelle en 2017 avec une pensée particulière pour nos concitoyens qui traversent des difficultés.