La parole de Jack Ralite nous manquera

Je tiens à saluer la mémoire de Jack Ralite, ancien ministre du gouvernement Mauroy et grand homme de culture.
Il s’était rendu à Arles à plusieurs reprises, lors des Rencontres, bien sûr, mais également sous le mandat de Jacques Perrot, et à son invitation, pour débattre des politiques culturelles publiques.
Ils nous avait à chaque fois impressionnés par son enthousiasme, ses qualités de prises de parole en public, et sa vision de la culture dans laquelle il voyait un outil d’émancipation personnelle et de cohésion sociale.
Il fut un grand homme politique, un serviteur de l’Etat et un militant permanent de l’éducation populaire.
Sa parole nous manquera.