Une accessibilité des services publics municipaux renforcée sur l’année 2018 avec les 100 démarches en ligne déjà accessibles

La Ville d’Arles a entrepris de simplifier l’accès aux services publics municipaux en investissant le numérique par le biais d’un portail dédié aux démarches en ligne.

En fil de l’année 2018, les usagers arlésiens se sont progressivement approprié ce nouvel outil municipal soutenu et co-financé par l’Etat et le Département des Bouches-du-Rhône. Avec un nombre d’utilisateurs en constante augmentation, ce sont 6190 comptes qui ont été créés pour un total de 6277 démarches ou demandes effectuées.

Pour cette année 2019, nous avons le souci de développer le nombre des demandes en ligne disponibles. Ainsi, s’ajouteront aux 100 démarches déjà accessibles l’inscription des enfants à la restauration scolaire ou encore les demandes de subventions pour les différentes associations. A horizon 2022, nous avons l’ambition de proposer 100% des démarches en ligne.

Conscients des difficultés d’accès au numérique que peuvent rencontrer certain de nos concitoyens, nous avons à cœur de démocratiser l’utilisation des outils informatiques. Pour rendre le numérique accessible à tous, la Ville d’Arles a souhaité agir sur trois axes forts : l’aide aux démarche en ligne, la formation aux services publics numériques et l’accompagnement des associations. Une telle démarche a pour vocation de garantir l’apprentissage d’une réelle culture numérique tout en favorisant l’autonomie de chaque habitant quant à l’utilisation des services publics numériques.

Plusieurs actions ont déjà été conduites dans ce sens. C’est le cas au Sambuc où les agents de la mairie annexe animent, depuis le mois d’octobre 2018, un espace de médiation numérique doté d’un ordinateur, d’une imprimante et d’un scanner. L’objectif étant ici d’aider les personnes maîtrisant mal ou ne maîtrisant pas du tout l’outil informatique. Cette aide s’opère sur les démarches en ligne proposées par la Ville d’Arles mais aussi sur celles d’autres institutions comme l’Etat, et a obtenu en décembre dernier le label Sud Labs délivré par la Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur. Un service similaire est disponible au sein de la maison publique de Trinquetaille. L’objectif pour cette année 2019 est d’étendre ce dispositif à d’autres quartiers de notre Ville. Cela devrait être le cas prochainement des les quartiers de Barriol, du Trébon et de Griffeuille.

Avec le concours de la médiathèque d’Arles, la Ville d’Arles propose des formations aux services publics numériques au travers d’ateliers pour apprendre à créer un compte citoyen et à remplir un formulaire en ligne. Ce service, disponible sur inscription, est entièrement gratuit.

Le travail d’accompagnement des acteurs associatifs est réalisé par la Maison de la Vie Associative qui, en mettant à disposition de ses associations membres les équipements indispensables à la réalisation des démarches en ligne, participe au bon déroulement de la transition numérique.

La Ville d’Arles travaille d’ores et déjà à rendre ses nouveaux services publics numériques plus efficaces et plus efficients. Nous souhaitons développer la mutualisation des moyens avec d’autres collectivités, tout en simplifiant les services en ligne. Des efforts seront également réalisés pour accompagner, encadrer et former les différents acteurs qui évoluent au contact des usagers et des utilisateurs dont leur satisfaction sera mesurée à partir d’une enquête.

Je tiens à saluer le travail de la DSIT et de la Direction de la communication de la Ville d’Arles qui ont joué un rôle majeur dans le développement de cette offre supplémentaire de service public qui vient compléter celle fournie par l’accueil physique des agents municipaux.

Hervé Schiavetti

Maire d’Arles