Communiqué – Carnaval

Pour des raisons de sécurité et de neutralité, le carnaval de la ville d’Arles qui rassemble des centaines d’enfants doit demeurer un temps festif et familial. 

J’ai donc refusé la participation d’un char construit par quelques Arlésiens appelant à se rendre à la fête en gilets jaunes. 

Dans le climat de tension que traverse notre pays, le droit de manifester doit s’inscrire dans le cadre des lois de la République française.
Aucune autorisation officielle n’avait été accordée à ce char, un refus ayant été signifié cette semaine lors d’une réunion de validation par le directeur général des services de la mairie. J’ai confirmé cette décision jeudi lors d’une rencontre avec les porteurs de ce projet. 

J’en appelle au sens des responsabilités, quelles que soient les convictions de chacun, pour éviter tout incident et garder le caractère joyeux et bon enfant du carnaval d’Arles qui n’est pas le lieu des revendications ou des expressions politiques et syndicales. D’autres lieux et d’autres moments sont mieux appropriés.

Hervé Schiavetti

Maire d’Arles