#YES2COPYRIGHT

Depuis plusieurs jours, des éditeurs, des agences de presse mais aussi des auteurs, des compositeurs ou encore des interprètes se mobilisent en faveur de l’adoption de la directive sur le droit d’auteur dans le marché numérique.

Je veux dire mon soutien à cette mobilisation. Notre démocratie, pour exister à l’heure où les populismes gagnent du terrain et où les fake-news sont récurrentes, doit pouvoir compter sur le pluralisme d’une presse libre et indépendante. Le numérique a ouvert de nouvelles perspectives quant à la diffusion de l’information. De très nombreux canaux de diffusion ont vu le jour permettant une fluidité des contenus. Mais le numérique ne protège pas assez celles et ceux qui en sont à l’origine : les professionnels de la presse.

Le constat est identique pour les acteurs du monde culturel. Nous connaissons sur Arles toute l’importance d’une culture diverse et non formatée et uniformisée. Si nous ne controns pas les volontés des GAFA, qui concentrent aujourd’hui toutes les richesses produites par le numérique, c’est la production culturelle et artistique, dans sa diversité et dans toutes ses dimensions, qui sera à terme menacée.

A mon tour, je sollicite les élus du Parlement européen pour que la directive sur le droit d’auteur dans le marché numérique soit adoptée.

Hervé Schiavetti

Maire d’Arles